Maroilles

Le maroilles ou marolles est un fromage français fabriqué en Avesnois à cheval sur les départements du Nord et de l'Aisne.



Catégories :

Fromage au lait de vache - Fromage par lait - Fromage - Produit laitier - Lait - Fromage à pâte molle à croûte lavée - Fromage à pâte molle - Fromage par type de pâte - Fromage du Nord-Pas-de-Calais - Fromage français - Fromage par pays - Aisne - Fromage AOC - Fromage AOP

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Ingrédients : porc, oignon, lait, crème fraîche, maroilles.... 135 g de Maroilles (le Maroilles est un fromage produit dans le nord, ... L'avis de Oonagh sur Rôti de porc au maroilles. Vin Combien de vin blanc doit on mettre ?... (source : linternaute)
  • Meilleures offres partenaires. Etiquette Fromage Maroilles Nord imp. à Fourmies 1930.... /dir- Vin -Alimentation, Fromage-francais, Maroilles. Avertissement... (source : twenga)
  • Le «Maroilles» doit-être accompagné d'un vin corsé et épais, ... maison du bocage à Sains du Nord pour découvrir les secrets de fabrication du Maroilles …... (source : semintegrale.canalblog)
Maroilles ou Marolles
Photo de maroilles

Pays d'origine France
Région, ville Aisne et Nord
Lait de vache
Pâte molle à croûte lavée
Appellation, depuis AOC, 1955
AOP, 1996

Le maroilles ou marolles est un fromage français fabriqué en Avesnois à cheval sur les départements du Nord et de l'Aisne. Il tient son nom du village de Maroilles (Nord) d'où il est originaire. Il bénéficie d'une AOC (décret du 17 juillet 1955, 24 mai 1976 et est aujourd'hui régi par le décret du 29 décembre 1986 (JO du 1er janvier 1987) et d'une AOP depuis 1996[1]

Dégustation

Maroilles et boulette d'Avesnes

Sa période de dégustation optimale s'étale de mai à août après un affinage de 8 à 10 semaines, mais il est aussi excellent de mars à décembre. Lors de l'affinage, il se colore d'une robe orangée, plus ou moins foncée, lisse et brillante. Il peut se consommer cuit en tarte au maroilles ou en goyère (tarte salée à servir en entrée chaude), accompagner le petit déjeuner avec du pain (pratique du Nord de la France) ou participer à la fin du repas sur un plateau de fromages.

Pour Pierre Casamayor[2], le maroilles peut se marier avec un vin de Champagne, mais le vin y perdra en finesse. Une eau de vie affinée (marc de Bourgogne ou de Champagne) ou un vin blanc particulièrement aromatique (gewurztraminer vendange tardive par exemple) peut aussi faire l'affaire. Par contre, les vins rouges légers sont cassés par les arômes forts du fromage. Un vin plus structuré peut aussi en pâtir, prenant un goût métallique.

Pour jouer la carte locale, une bière brune du nord peut réserver de bonnes surprises.

Production

La production était de 2 018 tonnes en 1998 (-9, 59 % depuis 1996) dont 6 % en fermier.

Fabrication

Le maroilles est fabriqué avec du lait emprésuré. Aussitôt démoulé, il est salé, puis positionné en hâloir où il se couvre d'une légère moisissure bleue. Il est ensuite débleui par brossages puis mis dans des caves aux caractéristiques naturelles.

Le maroilles a une odeur caractéristique et une saveur corsée de terroir. Sa masse moyenne est de 700 grammes, avec un affinage optimal de 5 à 7 semaines.

Vieux-lille

Le vieux-lille est une pâte de maroilles, fabriquée en Avesnois (et non à Lille) qu'on fait macérer deux fois pendant trois mois dans la saumure. Il est affiné plus longuement - 5 à 6 mois -, et se conserve de fait plus longtemps que le maroilles. Sans croûte, de couleur grisâtre à odeur un peu ammoniacale, son goût est plus prononcé, plus salé et légèrement piquant. Au départ, il était fabriqué pour l'hiver, période de l'année où on ne trouvait ni lait ni fromage. Il bénéficie du label régional Nord-Pas-de-Calais par arrêté du 5 novembre 1986.

Le vieux-lille possède de nombreux synonymes : «gris de Lille, puant macéré, puant de Lille, fromage fort de Béthune» et jadis «maroilles gris».

Cinéma

Le maroilles est évoqué dans le film Bienvenue chez les ch'tis (sorti en 2008) dans lequel il forme un des éléments caractéristiques de la «culture Nord».

Il était aussi cité en 1997 dans la comédie Le Pari où il entrait dans la liste des aliments caloriques que Bernard et Didier doivent éviter durant leur régime.

Notes et références

  1. Décret officiel.
  2. Pierre Casamayor, L'école des alliances, les mets et les vins, Hachette pratique, octobre 2000 (ISBN 2012364616)  

Annexes

Bibliographie

Laurence Quélen, Le Maroilles, 10 façons de le préparer, Éditions de l'Épure

Liens externes


Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : maroilles - nord - vin - lille - fromage - lait - 1996 - fabriqué - décret - affinage - caractéristiques - vieux - amiens - marolles - origine - france - aisne - pâte - croûte - appellation -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Maroilles_(fromage).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 24/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu